Parcours d'une praticienne en massages bien-être:

Toucher et être toucher est loin d’être anodin. Je l’ai découvert rapidement en massant. L’Asie l’a particulièrement bien compris, j’ai donc voulu comprendre les secrets des massages ancestraux d’Asie. J’ai commencé par me former en France, puis ma curiosité m’a emmenée en Thaïlande, puis en Inde. Au fil de mes expériences, je me suis rendue compte que mon passage dans le secteur du social et de la psychologie, lors de la première partie de mes études, vient enrichir ma pratique des massages. Il me tient à coeur de transmettre un massage au plus proche de sa tradition, tout en restant vigilante à l’adapter aux besoins physiques et émotionnels du.de la massé.e. Mon leitmotiv est: allier la technicité des gestes du massage, à l’écoute et l’empathie nécessaires à tout travail en relation avec l’Autre.

Je considère le massage comme un indispensable dans une recherche de bien-être et pour le préserver. C’est un excellent outil de relaxation, et de connaissance de soi. Il permet de connaitre et reconnaitre nos sensations, de prendre du recul sur nos émotions, ce qui nous amène à prendre des décisions plus juste pour nous. Si je me réfère à la définition de la santé proposée par l’OMS (1946), «la santé est état de complet bien-être physique, mental, et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.»; nous comprenons alors l’importance du massage dans nos modes de vie.

Ma formation:

Une pratique qui n’évolue pas est une pratique qui meurt. La formation à donc une place très importante dans mon métier de praticienne en massage bien-être. Voici un aperçu de mes formations:

  • Initiation à l’Ayurveda et ses massagesAshram Maithrimandir, Inde; (2018).
  • Massage traditionnel thaïlandais; Wat Pho Chetawan health school, Thaïlande; (2015 et 2016).
  • Intervenante spa et bien-êtreSantayarea, CCI Fougères Saint-Malo; (2013-2014).
  • Toucher relationnel dans la relation d’aide; (2020).
  • Utilisation des plantes médicinales; ELPM. (en cours).
  • Sensiblisation à l’éducation thérapeutique du patient (ETP).
  • Sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles.