Les questions sur le massage bien-être

Vous trouverez ici les réponses aux questions qu’on se pose souvent concernant le massage. Si vous avez encore des interrogations, n’hésitez pas à m’interroger.

L’origine la plus ancienne du mot massage semble être le mot arabe « mass » qui signifie frotter.

Le massage est l’application sur le corps de différentes techniques (pressions, effleurages, pétrissages, pincements, percussions, tapotements, étirements, mobilisations, vibrations…), visant à apporter un bien-être global au.à la massé.e.

Pour en savoir plus sur les massages proposés par NUAD:

Le massage traditionnel indien.

Le massage traditionnel thaï.

En France le terme de thérapeutique est réservé aux professionel.le.s du médical et para-médicale. Un massage a but thérapeuthique ne pourra être pratiqué uniquement par un.e kinésithérapeute. Selon la Haute juridiction: « Seul est qualifiable d’acte professionnel de masso-kinésithérapie le massage qui a pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer ».

L’objectif premier d’un massage bien-être est  d’apporter un bien-être à la personne en dehors de toute finalité thérapeutique.

Loi du 26 janvier 2016, concernant la modernisation de notre système de santé.

Avant la loi du 26 janvier 2016 concernant la modernisation de notre système de santé, les kinésithérapeutes avaient le monopole du massage. Aucune autre profession ne pouvait utiliser ce terme, d’où l’emploi du mot modelage. Cette loi, ainsi que la décision de la Cour de cassation du 26 juin 2021, ont mis un terme à la guérilla entre kinésithérapeutes et masseur.se.s: « la compétence exclusive des masseurs-kinésithérapeutes est restreinte aux massages à but thérapeutique. »

Le massage bien-être ne peut se substituer à une consultation médical ou à toute autre traitement thérapeutique. Il a pour but de vous aider à prendre soin de votre santé*.

Le massage bien-être est déconseillé en cas de fièvre ou d’inflammation, d’intoxication, de lésions, de phlébite, œdème. En cas de suivi médical pour une pathologie ou maladie, référez-vous à votre médecin. Il est important de signaler avant le massage, toute hypo ou hyper tension, la prise d’anti-coagulant, des varices, ou hernie, pour que le.la praticien.ne puisse adapter son massage.

Définition de l’OMS de la santé: c’est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Suite au massage vous pourrez parfois être courbaturé.e, à cause des micro contractions du muscle lorsqu’une pression est exercé sur lui. Vous éliminerez plus, puisque le massage va stimuler la circulation sanguine et lymphatique, permettant ainsi à l’organisme d’éliminer plus facilement les toxines. Il est possible de ressentir de la fatigue juste après le massage, ou d’être à fleur de peau. 

Vous constaterez aussi la détente profonde que procure un massage bien-être, et ce plusieurs jours après votre séance, tant son action est globale. Ses bénéfices se ressentent sur :

  • le système musculaire
  • le système lymphatique
  • la connaissance de soi
  • le système sanguin
  • le système nerveux

Vous trouverez ici plus de détails sur les points évoqués ci-dessus: « Les bienfaits du massage bien-être« .

Malheureusement en France, le métier de masseur.se bien-être n’est pas réglementé: aucun diplôme d’état n’est demandé pour s’installer dans cette profession.

Néanmoins, il existe des formations de praticien.ne bien-être reconnue par l’état. Il est donc à la charge de la personne qui souhaite se faire masser de vérifier les formations du.de la professionnel.le.

Par souci de transparence, vous trouverez dans ce lien mes formations et mon parcours professionnel: « Mon cursus professionnel« .

Selon la philosophie asiatique, le massage est utile pour préserver son bien-être. Vous pouvez vous faire masser quand vous allez bien pour continuer dans ce sens. Ou bien en complémentarité d’une thérapie. Ou lorsque vous sentez que vous avez accumuler trop de tensions physiques et émotionnelles.

Bref vous vous faites masser lorsque vous en avez besoin, et si au moindre doute posez la question à votre praticien.ne en bien-être, ou référez-vous à votre médecin.

Une approche holistique vise à prendre en charge quelqu’un.e dans sa globalité. C’est prendre en considération le physique, l’émotionnel, le mental, le socioculturel, l’environnemental et spirituel de chacun.e. C’est l’inverse d’une approche symptomatique. 

Cela vous a donné envie de vous faire masser ?

Vous avez besoin d’un peu plus d’informations ?

Ou suivez mes divagations sur les réseaux sociaux !